Un festival qui pâtit de la météo

Le festival de musique pour enfants Lilibiggs a fait les frais de la météo. Prévu sur deux ...
Un festival qui pâtit de la météo

Sautecroche La météo n'a pas empêché Sautecroche et ses musiciens de garder le sourire.

Le festival de musique pour enfants Lilibiggs a fait les frais de la météo.

Prévu sur deux jours au Nid-du-Crô à Neuchâtel, le festival s’est retrouvé amputé d’un jour en raison du mauvais temps. L’organisateur Michaël Fürler a été contraint d’annuler le concert du chanteur Jacky Lagger prévu samedi. « Nous n’avions vendu qu’une cinquantaine de billets », explique-t-il. « La météo est en grande partie responsable mais nous devrons encore analyser les raisons de ces faibles ventes ».

Ce dimanche, quelques optimistes ont eu raison d’y croire : la pluie a laissé sa place à un temps sec pour écouter Sautecroche. Ils sont montés sur scène après le concert de Brice Kapel. « Pour cette journée, nous avons vendu 400 billets. Je pense qu’environ 220 spectateurs sont présents », déclare Michaël Fürler. De quoi l’inquiéter ? Pas vraiment. « Notre festival fait plusieurs étapes en Suisse. Nous verrons à la fin comment s’équilibrent les comptes ». Quoi qu’il en soit, les organisateurs se laissent trois ans pour analyser la fréquentation. Si le public ne répond pas présent, alors ils s’en iront vers d’autres cieux.

Le Lilibiggs festival est né il y a 16 ans en Suisse alémanique, près de Zürich. Les organisateurs souhaitent depuis deux ans coloniser la Suisse romande, au Signal-de-Bougy et à Neuchâtel essentiellement. /abo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus