Les canoës restent à quai

Les canoës et les baigneurs doivent garder les pieds sur terre. Les conditions météorologiques ...
Les canoës restent à quai

Les canoës et les baigneurs doivent garder les pieds sur terre. Les conditions météorologiques de ces dernières semaines rendent les sports aquatiques sur le Doubs très dangereux.

Selon le directeur de la maison du tourisme, cela a de lourdes conséquences sur l’affluence des touristes. Beaucoup de personnes appellent avant de se déplacer dans le Clos-du-Doubs et annulent souvent leur venue faute d’activités aquatiques. Les visiteurs plus régionaux sont redirigés vers d’autres sports comme le vélo ou le tir à l’arc. Fréderic Lovis estime le manque à gagner actuel entre 3'000 et 4'000 francs. Si la baignade est fortement déconseillée, les promenades en embarcations sont jugées « extrêmement dangereuses » par le chef de l’Office de l’environnement du canton du Jura, Jacques Gerber.. Le niveau d’eau atteint ces jours près de 80m3 dans le Doubs alors que le niveau conseillé pour sortir est d’environ 30m3. /mju


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus