Aide aux victimes de mesures de coercition : Neuchâtel solidaire

Le Conseil d’Etat neuchâtelois va verser la somme de 108'566 francs au fonds d’aide immédiate pour les personnes victimes de mesures de coercition à des fins d’assistance avant 1981.

Selon le gouvernement, cette décision a été prise dans un esprit de solidarité confédérale. Il relève que dans le canton de Neuchâtel les placements ordonnés avant 1981 étaient déjà du ressort des autorités judiciaires, et donc conformes à la convention de 1950 de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales. /fpa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus