Généreux donateurs de messages WhatsApp

Déjà 140'000 messages WhatsApp reçus après deux semaines : voilà le bilan intermédiaire réjouissant ...
Généreux donateurs de messages WhatsApp

La pancarte de la campagne de récolte de messages WhatsApp, tenue par les linguistes de l'Université de Neuchâtel Etienne Morel et Federica Diémoz. La pancarte de la campagne de récolte de messages WhatsApp, tenue par les linguistes de l'Université de Neuchâtel Etienne Morel et Federica Diémoz.

Déjà 140'000 messages WhatsApp reçus après deux semaines : voilà le bilan intermédiaire réjouissant fait par trois linguistes de l’Université de Neuchâtel, Berne et Zurich. Ils ont lancé le 1er juin une campagne de récolte de messages WhatsApp avec pour objectif d’analyser les interactions et le langage. Ils s’intéressent en particulier aux différences linguistiques par rapport aux traditionnels SMS. Il y a cinq ans, ils avaient récolté quelque 26'000 SMS pour une étude similaire.

Après deux semaines, 1'624 personnes ont déjà participé à l'étude. Elles ont envoyé en moyenne 3 « chats » WhatsApp.

 

Premières conclusions

Les linguistes ont pu esquisser quelques analyses à mi-parcours : l’application est souvent utilisée pour des échanges de groupe, que ce soit entre amis, entre camarades de classe ou au sein de la famille.

Les messages sont souvent très courts (cinq  mots en moyenne) malgré l’absence d’une limitation de signes. Et contrairement aux SMS, ceux-ci comportent moins d’abréviations. Autre différence par rapport aux SMS, les « bulles » WhatsApp contiennent de nombreuses discussions sur des questions politiques ou d’actualité. Le sujet le plus débattu actuellement : la Coupe du monde de football.

Les linguistes ont également noté que les francophones respectent très souvent l’orthographe dans leurs messages. Ce n’est pas le cas des messages en allemand qui sont écrits dans 89% des cas en dialecte et avec un style télégraphique.

L’action «What’s up, Switzerland?» continue jusqu’au 13 juillet 2014. La population est appelée à participer à la collecte en envoyant des conversations WhatsApp à l’adresse suivante : envoyer@whatsup-switzerland.ch./ami


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus