Les passants de Neuchâtel surpris par des fauteuils roulants

La Fondation suisse pour paraplégiques a mené mardi une opération de sensibilisation à la Place ...
Les passants de Neuchâtel surpris par des fauteuils roulants

Daniel Joggi. Daniel Joggi.

La Fondation suisse pour paraplégiques (FSP) a mené mardi une opération de sensibilisation à la Place Pury à Neuchâtel. Certains passants ont été surpris par des fauteuils roulants vides et téléguidés sur lesquels était écrit le message « Et si cette chaise était la vôtre ? ».

Le but de cette opération est d’ouvrir le dialogue avec la population et de la rendre attentive au fait que chacun peut être concerné par une paraplégie. En Suisse, une personne devient paraplégique tous les deux jours après un accident. En devenant membres, les donateurs soutiennent les paraplégiques et deviennent également couverts par la fondation en cas d'accident. La fondation souhaite d'ailleurs augmenter sa visibilité en Suisse romande et trouver de nouveaux donateurs : « Comme l'hôpital principal du Centre suisse des paraplégiques est situé à Nottwill, dans le canton de Lucerne, notre fondation est moins connue en Romandie », explique son président Daniel Joggi. « Sur les 1,8 million de donateurs actuels, seulement 100’000 sont suisses romands. » 

L’année passée, la fondation a redistribué près de 18 millions de francs en aide directe à ses membres. Elle finance également le Centre suisse des paraplégiques, des centres de réinsertion professionnelle et les différents « clubs en fauteuil roulant » suisses qui organisent diverses activités pour ces personnes à mobilité réduite. « Au total, ce sont entre 40 et 50 millions de francs que nous dépensons chaque année pour aider les paraplégiques », précise Daniel Joggi.

Après Lausanne et Genève, Neuchâtel était la troisième ville romande à accueillir ce type d’événement. /ami


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus