La grêle a coûté plus cher que Lothar !

Vingt-six millions de francs : c’est le montant des dégâts causés par l’orage de grêle qui ...
La grêle a coûté plus cher que Lothar !

Vignes, dégâts, grêle Outre les bâtiments, l'ensemble du vignoble neuchâtelois et près de 12'000 véhicules ont été abîmés par la grêle.

Vingt-six millions de francs : c’est le montant des dégâts causés par l’orage de grêle qui s’est abattu sur le Littoral neuchâtelois le 20 juin l’année passée. A titre de comparaison, en 1999, Lothar avait coûté plus de 9,5 millions de francs. L’Etablissement cantonal d’assurance et de prévention, l’ECAP, a recensé près de 5'000 bâtiments sinistrés. Plus d’un tiers des dossiers sont encore en cours de traitement.  

Outre la grêle, le canton de Neuchâtel a également subi les flammes l’année passée. Au total, 272 incendies ont été dénombrés. Le montant des dommages s’élève à 16 millions de francs. A lui seul, l’entrepôt de Cortaillod parti en fumée début août a engendré des dégâts pour 6 millions de francs. En 2012, 256 brasiers n’avaient coûté « que » 8 millions de francs.  

L’ECAP assure plus de 48'000 immeubles dans le canton. Leur valeur a dépassé les 50 milliards de francs l’année passée. Au total, 2013 aura coûté quatre fois plus cher que 2012 à l’Etablissement cantonal d’assurance et de prévention. /comm-aes


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus