Nouvel écrin pour le fonds Jean-Jacques Rousseau à la BPUN

Le fonds Jean-Jacques Rousseau retrouve un nouvel éclat. Après trois ans de travaux, la Bibliothèque ...
Nouvel écrin pour le fonds Jean-Jacques Rousseau à la BPUN

L'unique manuscrit des Rêveries du promeneur solitaire et les cartes à jouer de Rousseau. L'unique manuscrit des Rêveries du promeneur solitaire et les cartes à jouer de Rousseau.

Le fonds Jean-Jacques Rousseau retrouve un nouvel éclat. Après trois ans de travaux, la Bibliothèque publique et universitaire de Neuchâtel dispose d’un espace plus grand et plus lumineux pour exposer les archives de l’écrivain et philosophe du XVIIIe siècle. La muséographie a été modernisée. Des écrans tactiles permettent notamment de consulter les manuscrits, la correspondance ou encore les planches d’herbier de Rousseau. Le public est aussi invité à découvrir un film qui retrace le parcours de Jean-Jacques Rousseau dans le canton de Neuchâtel entre 1763 et 1765.

Cette nouvelle exposition met également en avant les différentes facettes de Rousseau, qui a été tout à la fois écrivain, philosophe, botaniste ou encore musicien. Les visiteurs pourront d’ailleurs tester leurs connaissances sur Rousseau lors d’un jeu de questions-réponses déployé dans une deuxième salle. Les principaux textes et le film ont été traduits en allemand et en anglais. Cet espace est à découvrir dès samedi durant les heures d’ouverture de la bibliothèque.

Une partie des manuscrits originaux sont par ailleurs exposés dans une salle d’archives, qui est quant à elle accessible sur demande. On peut y voir, entre autres, l’unique manuscrit des Rêveries du promeneur solitaire, les célèbres cartes à jouer sur lesquelles Rousseau inscrivaient ses pensées, le dictionnaire de musique de l’écrivain, ainsi que l’acte de naturalité qui a fait de Jean-Jacques Rousseau un citoyen neuchâtelois.

Le projet a bénéficié du soutien de la Confédération et de diverses institutions à hauteur de 280'000 francs. La Ville de Neuchâtel a de son côté financé les travaux de rénovation des locaux. Ces archives Jean-Jacques Rousseau sont inscrites depuis 2011 au registre Mémoire du monde de l’Unesco. /sbe


Actualisé le

 

Articles les plus lus