Eviter que faons et levrauts soient fauchés

Comment éviter que les petits animaux finissent leurs jours sous les couteaux d’une faucheuse ...
Eviter que faons et levrauts soient fauchés

Faon Image: Marcel Farine

Comment éviter que les petits animaux finissent leurs jours sous les couteaux d’une faucheuse ? La récolte des fourrages va bientôt commencer dans la région. Et comme chaque année à cette période, plusieurs espèces d’animaux sont victimes de ce type d’accidents. Les faons et les levrauts sont particulièrement concernés.

La Fédération cantonale jurassienne des chasseurs s’efforce de diminuer l’impact de ces travaux en instaurant une collaboration avec le monde agricole. Marcel Farine, le président de la commission de protection, explique que la situation est loin de s’arranger. Ces dernières décennies, les véhicules ont beaucoup évolué, ils vont de plus en plus vite et les rotatives sont de plus en plus larges. Les animaux n’ont donc pas le temps de fuir.

 

Des méthodes qui marchent

Différents moyens sont utilisés pour éviter les accidents. Marcel Farine recommande aux agriculteurs de faire appel à un chasseur, qui peut par exemple poser dans les prairies des lampes de chantier ou des sacs en plastique pour effaroucher le gibier. Autre pratique utilisée : la fauche centrifuge, qui consiste à commencer à faucher au centre du champ pour terminer à l’extérieur. Cela permet d’empêcher que les bêtes se retrouvent cernées à l’intérieur d’une parcelle. /jsr

Prairie Prairie au Grand-Giéron.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus