Des lycéens se plongent dans le quotidien de soldats français

Des élèves du Lycée Jean-Piaget, à Neuchâtel, se sont attelés à décortiquer des lettres envoyées ...
Des lycéens se plongent dans le quotidien de soldats français

Lycée Jean-Piaget, histoire, troupes françaises, Derck Engelberts Les élèves du Lycée Jean-Piaget entourant leur professeur Derck Engelberts.

Des élèves du Lycée Jean-Piaget, à Neuchâtel, se sont attelés à décortiquer des lettres envoyées par le général Alexis de Schauenburg lors de l’occupation de la Suisse par les troupes françaises en 1798, dans le cadre de leur cours d’histoire. Ce travail a été réuni en un ouvrage publié aux Editions Le Roset à Auvernier.

Cette correspondance se compose de quelque 160 missives, presque toutes envoyées entre le 18 juillet et le 4 août, lors d'une période calme. Elle laisse entrevoir la vie quotidienne des soldats français réunis dans un camp aux abords de la ville de Berne. Ces lettres évoquent les besoins de ravitaillement, d’hébergement, de vêtements, mais aussi les conflits entre les différents soldats, les condamnations dont écopent les déserteurs ou encore la menace d’une attaque autrichienne.

L’une des missives constitue même un document rare puisqu’y apparaît, pour une des premières fois, la possibilité de faire de Berne la capitale de la République helvétique.

Lycée Jean-Piaget, histoire, troupes françaises, Derck Engelberts L'ouvrage publié, accompagné de manuscrits.

Se mettre dans la peau de l’historien

Durant leur travail, les élèves ont été amenés à déchiffrer les lettres manuscrites et à les retranscrire en français plus moderne. Il leur a aussi fallu replacer ces documents dans un contexte historique plus général, soit celui de la période du Directoire en France, sous la première République française issue de la Révolution française. Les lycéens ont ainsi produit un véritable travail d’historien.

Cette correspondance est constituée de documents inédits qui proviennent des archives de la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.

Le travail des lycéens a été réuni en un ouvrage intitulé Force d’occupation : une armée au quotidien à l’époque du Directoire : les forces françaises en Suisse, juillet-août 1798. Le livre a été publié aux Editions Le Roset à Auvernier et est disponible en librairie et à la Bibliothèque publique et universitaire de Neuchâtel (BPUN). Il est principalement destiné aux chercheurs et aux passionnés d’histoire suisse. /sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus