Lutter pour les acquis sociaux et un salaire décent

Trois lieux pour militer pour un salaire minimum à 4'000 francs. Dans le canton de Neuchâtel ...
Lutter pour les acquis sociaux et un salaire décent

Véronique Polito a pris part à la Fête du 1er mai à Neuchâtel. Véronique Polito, secrétaire centrale du l'Union syndicale suisse, a pris part à la Fête du 1er mai à Neuchâtel.

Trois lieux pour militer pour un salaire minimum à 4'000 francs.

Dans le canton de Neuchâtel, les rassemblements du 1er mai se sont déroulés à Neuchâtel, à La Chaux-de-Fonds et à Fleurier. Plusieurs orateurs ont pris la parole, dont la conseillère nationale socialiste Ada Marra, dans la Métropole horlogère.

Les syndicats ont en profité pour enfoncer le clou avant la votation le 18 mai sur l’initiative sur le salaire minimum. Ils ont rappelé l’importance de glisser un oui dans l’urne pour que chaque travailleur puisse vivre de son labeur sans recourir aux aides de l’Etat.

Un oui qui confirmerait aussi la votation de fin 2011 lors de laquelle le peuple neuchâtelois a accepté par 55% des voix le principe d’un salaire minimum sur le plan cantonal. /sma


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus