Offrir la culture aux plus défavorisés

Caritas Neuchâtel veut donner accès à la culture aux personnes en situation financière précaire ...
Offrir la culture aux plus défavorisés

Le restaurant social de Caritas Neuchâtel situé dans la maison Le Pantin à La Chaux-de-Fonds a eu du succès l'an passé. Le restaurant social de Caritas Neuchâtel situé dans la maison Le Pantin à La Chaux-de-Fonds a eu du succès l'an passé.

Caritas Neuchâtel veut donner accès à la culture aux personnes en situation financière précaire. L’association caritative planche actuellement sur un projet de Carte culture, à l’image de ce qui se fait déjà dans plusieurs autres cantons. Cette carte permet à son détenteur de bénéficier de rabais au théâtre, au cinéma ou à la piscine par exemple. L’association tient ainsi à rappeler que la pauvreté et la précarité n’ont pas uniquement un impact financier, mais qu’elles touchent aussi la scolarité, la santé et l’accès à la culture.

Caritas Neuchâtel espère proposer la Carte culture gratuitement dès cet automne aux bénéficiaires de l’aide sociale ou de l’assurance invalidité, aux personnes qui ont droit à un subside de la caisse maladie et à celles au chômage. Le projet est soutenu par le Canton de Neuchâtel à hauteur de 5'000 francs par année pendant une phase test de trois ans. Les communes de Neuchâtel, de La Chaux-de-Fonds et du Locle sont également séduites par le projet. Elles le soutiennent respectivement à hauteur de 8'000, 5'000 et 2'000 francs.

Afin de permettre à la Carte culture de voir le jour, l’association caritative doit encore s’approcher des différents lieux culturels du canton pour conclure des partenariats et obtenir des rabais pour ses futurs détenteurs.

 

De gros dossiers l’an passé

Par ailleurs, Caritas Neuchâtel tire un bilan très satisfaisant de l’année 2013. L’association caritative a traité deux autres dossiers importants. Depuis le 1er janvier, les autorités cantonales reconnaissent L’Espace des solidarités comme étant une entreprise sociale. Six bénéficiaires de l’aide sociale pourront ainsi être engagés cette année pour animer ce programme d’insertion qui propose un repas de midi et des activités l’après-midi.

L’activité de Caritas au Pantin à La Chaux-de-Fonds a pu être consolidée. Le restaurant social a ouvert en décembre 2012. Il propose un repas de midi à 5 francs. La formule a eu du succès dès le départ. Caritas Neuchâtel entend désormais mettre en place des activités en dehors du repas de midi, en collaboration avec les autres associations culturelles présentes dans la maison du Pantin. /aes


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus