Léger bénéfice en 2013 pour La Chaux-de-Fonds

Les comptes 2013 de la Ville de La Chaux-de-Fonds bouclent sur un bénéfice de 500'000 francs ...
Léger bénéfice en 2013 pour La Chaux-de-Fonds

Ecole secondaire de La Chaux-de-Fonds, centre Numa-Droz La Chaux-de-Fonds est pour la troisième année consécutive dans les chiffres noirs en 2013.

Les comptes 2013 de la Ville de La Chaux-de-Fonds bouclent sur un bénéfice de 500'000 francs, alors que le budget de la Métropole horlogère prévoyait l’équilibre financier. Les autorités communales se montrent satisfaites, même si le résultat n'est pas aussi positif que l'an dernier (le bénéfice brut ou réel se monte à 3,8 millions de francs contre 9,3 millions en 2012).

 

Moins de rentrées fiscales

La baisse des rentrées fiscales des personnes morales (-2,8 millions de francs par rapport au budget) a été en partie compensée par un versement plus élevé que prévu en provenance du fonds de répartition intercommunal (+ 2 millions de francs). Les recettes issues de l'impôt des personnes physiques sont stables.

La Ville se félicite d'avoir bien maîtrisé ses charges. Il faut cependant noter un dépassement de 3,7 millions de francs dans les salaires par rapport au budget. Il s'agit d'une réalité imposée en grande partie par le Canton mais qui correspond aussi à la création de quelques postes répondant à des besoins strictement communaux. Les autorités ont par ailleurs investi quelque 24 millions de francs en 2013, soit 54% des investissements budgétés.

 

Pourquoi le taux de chômage ne baisse-t-il pas?

La conjoncture reste positive. La Chaux-de-Fonds a créé 1'000 postes de travail supplémentaires en 2013, dont 250 occupés par des Chaux-de-Fonniers. Mais le taux de chômage ne baisse pas pour autant... Les autorités communales devraient bientôt recevoir les conclusions d'une étude de ce paradoxe.

Malgré ce résultat global positif, La Chaux-de-Fonds n'a pas réduit son endettement. La Ville a en effet contribué à hauteur de 17 millions de francs à la réserve pour fluctuation de valeurs (dotée de 270 millions de francs) votée par le Grand Conseil neuchâtelois pour Prévoyance.ne. /vco


Actualisé le

 

Actualités suivantes