Concurrence sur les animaux perdus

Que faire en cas de perte de Médor ou Mistigri ? Eh bien, on peut l’annoncer à la base de ...
Concurrence sur les animaux perdus

Que faire en cas de perte de Médor ou Mistigri ?  Eh bien, on peut l’annoncer à la base suisse de données pour les animaux perdus et trouvés.

Le problème : il existe deux bases de données d’animaux trouvés en Suisse. Tierdatenbank et STMZ se font concurrence et chaque canton suisse doit collaborer avec l’une ou l’autre. Neuchâtel a choisi son camp dès le départ vu que l’Office vétérinaire cantonal a créé Tierdatenbank avec la SPA de Zurich.  STMZ s’est développée plus tard.

La situation est problématique vu que les deux bases de données ne collaborent pas. Les cantons de Suisse orientale et de Suisse centrale travaillent avec STMZ, les autres avec Tierdatenbank.

Animal trouvé ! Que faire ?

Du point de vue technique, si un Neuchâtelois retrouve un animal, il doit l’annoncer au Service vétérinaire cantonal (SCAV). A ce moment, le SCAV fera le nécessaire pour déterminer si l’animal possède une puce qui peut identifier son propriétaire. En cas d’absence de puce ou si le propriétaire est introuvable, le SCAV transmet le signalement de l’animal perdu à Tierdatenbank qui l’inscrit sur son site internet.

À partir de cet instant, le propriétaire de l’animal doit annoncer la perte dans un délai de deux mois. Passé ce délai, l’animal ne lui appartient plus. Il sera alors proposé à l’individu qui l’a retrouvé ou, en cas de refus,  il sera confié l’antenne régionale de la  Société protectrice des animaux.

Côté chiffres, la base de données qu’utilise le canton de Neuchâtel est efficace à 50 % selon le Service vétérinaire. L’année passée, 155 animaux perdus ont été annoncés sur la plateforme et la moitié ont retrouvé leurs propriétaires. Les deux tiers  sont des chats et le tiers restant des chiens et quelques lapin et tortues. /jha


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus