L'observatoire peut à nouveau s'ouvrir sur le firmament

L'Observatoire de Neuchâtel est réparé. Les volets de la coupole peuvent à nouveau s'ouvrir ...
L'observatoire peut à nouveau s'ouvrir sur le firmament

L'Observatoire de Neuchâtel Delio Macchi (à gauche) du Groupe d'animation et Pierre-René Beljean, président de l'Association pour la création d'un Musée de la science et de la technique à Neuchâtel.

L'Observatoire de Neuchâtel est réparé. Les volets de la coupole peuvent à nouveau s'ouvrir et se fermer normalement pour permettre l'observation du ciel avec la lunette de 1912. Le système était bloqué depuis l'automne 2012.

Les démarches pour trouver un financement à la réparation et une offre convaincante ont pris du temps. Au final, les travaux qui ont démarré mi-mars ont duré trois semaines et coûté environ 9'000 francs. La moitié de la somme a été prise en charge par l'Etat, l'autre par l'Association pour la création d'un Musée de la science et de la technique à Neuchâtel et par le Groupe d'animation de l'Observatoire.


Activités maintenues

Malgré ce problème de volets, le Groupe d'animation a continué d'organiser des activités sur le site de l'observatoire. Les passionnés ont pu scruter le ciel depuis l'extérieur grâce à des télescopes privés.

L'observatoire peut maintenant reprendre son activité habituelle. Le public est invité à contempler le firmament le vendredi soir sur réservation. Des observations du soleil sont également organisées les mardis à midi.


Un peu d'histoire...

L'ancien Observatoire de Neuchâtel avait été créé en 1857 par décret du Grand Conseil. Le premier directeur de l'institution était le Dr. Hirsch, qui est resté fidèle au poste durant 43 ans. A sa mort, il a légué sa fortune à l'Etat de Neuchâtel à condition qu'il construise des instruments astronomiques.

Avec cet argent, le Canton a construit le Pavillon Hirsch muni d'une lunette Zeiss avec triple réfracteur. L'inauguration a eu lieu en 1912. En 2007, le Conseil d’Etat a pris la décision de fermer l’Observatoire cantonal, ses activités et son personnel ont été répartis entre le Centre suisse d’électronique et de microtechnique et l’Université de Neuchâtel.

Le Pavillon Hirsch est considéré comme bien culturel d'importance nationale. L'Association pour la création d'un Musée de la science et de la technique à Neuchâtel prévoit à long terme d'installer un musée sur le site de l'observatoire. Ces prochaines années, un espace d'exposition pourrait déjà voir le jour dans le Pavillon Hirsch. /mvr


 

Actualités suivantes