Suisse et Europe, relations passionnelles ?

Les relations entre la Suisse et l’Europe étaient au cœur d’une conférence-débat organisée ...
Suisse et Europe, relations passionnelles ?

De nombreux intervenants étaient réunis pour une conférence-débat consacrée aux relations entre la Suisse et l'Europe. De nombreux intervenants étaient réunis pour une conférence-débat consacrée aux relations entre la Suisse et l'Europe.

Le programme était dense et les discussions ont été nourries. La conférence-débat organisée samedi en fin de journée en France voisine a mis en lumière la complexité de l’organisation de l’Union européenne, la subtilité de la Suisse et les difficultés relationnelles qui peuvent en découler.

L’Amicale des Suisses du Haut-Doubs est à l’origine de cette manifestation qui s’est tenue à Villers-le-Lac. Elle a réussi à réunir un large panel d’intervenants, dont quatre Français députés européens, le conseiller aux Etats tessinois Filippo Lombardi et le Genevois Jacques-Simon Eggly, devenu président de l’Organisation des Suisses de l’étranger après avoir quitté le Conseil national.

Les résultats et les conséquences de la votation fédérale du 9 février ont été analysés. Le peuple suisse a accepté à cette date l’initiative de l’UDC contre l’immigration de masse. Les personnalités présentes ont toutes regretté la brutalité de la décision prise ensuite par la Commission européenne de geler la participation de la Suisse au programme Erasmus destiné aux étudiants. Les intervenants ont lancé un appel au dialogue pour resserrer les liens entre les institutions qui ont des intérêts communs.

La deuxième partie consacrée à l’Europe et la prospérité a surtout été l’occasion d’évoquer les prochaines élections européennes, qui auront lieu le 25 mai. /msa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus