Un assassin voit sa peine s'alourdir après avoir incendié sa cellule

L'homme qui a poignardé à mort deux femmes en 2001 à La Chaux-de-Fonds à nouveau devant la ...
Un assassin voit sa peine s'alourdir après avoir incendié sa cellule

La prison de Gorgier où le détenu a mis le feu à sa cellule en août 2012 La prison de Gorgier où le détenu a mis le feu à sa cellule en août 2012.

L'homme, qui a poignardé à mort deux femmes en 2001 à La Chaux-de-Fonds, a paru à nouveau devant la justice, mais pour avoir incendié sa cellule. Condamné à la prison à vie, il a mis le feu à son matelas en août 2012 au pénitencier de Gorgier.

Personne n'a été blessé, mais les pompiers ont dû intervenir pour éteindre les flammes et un important dégagement de fumée a nécessité l'évacuation de plusieurs détenus. En première instance, le Tribunal de police avait prononcé une peine de 18 mois supplémentaires de prison ferme pour tentative d'incendie aggravé.


Peine réduite

Mercredi, la Cour pénale du canton de Neuchâtel a réduit la sentence à 14 mois. Elle a retenu que l'homme était dans un état de grand découragement et qu'il avait conseillé à ses codétenus de fermer les fenêtres de leurs cellules pour ne pas être intoxiqués.

Les juges cantonaux ont, en revanche, refusé d'accorder le sursis, comme le demandait l'avocat de l'accusé. Ils ont pris en compte les antécédents de l'homme, estimant qu'il avait montré par le passé qu'il n'hésitait pas à porter atteinte à l'intégrité d'autrui.


Il ne doit pas payer une deuxième fois

La vision de la Cour pénale est dénoncée par l'avocat. Il soutient qu'un homme ne peut être condamné deux fois pour le même crime et estime que le double assassinat ne doit pas être pris en compte dans l'évaluation du sursis. Les parties ont 30 jours pour faire recours au Tribunal fédéral contre ce jugement. L'avocat n'a pas encore pris de décision.

L'homme a été condamné à la prison à vie, ce qui signifie qu'il peut faire une demande de liberté conditionnelle après 15 ans de détention. Il a actuellement purgé 11 ans de sa peine, mais cet incendie intentionnel va encore allonger sa détention et risque de peser lourd lorsqu'il sollicitera cette liberté conditionnelle. /mvr


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus