Neuchâtel est intéressé par la proposition de l’Hôpital du Jura

La proposition de l’Hôpital du Jura (H-JU) de créer un établissement intercantonal multisite intéresse le Canton de Neuchâtel, mais elle n’est pas encore suffisamment détaillée pour qu’il y adhère sans y apporter ses propres considérations. Une réflexion approfondie avec les acteurs concernés doit être menée afin d’examiner la faisabilité, l’intérêt et les modalités d’une telle structure.

 

Priorités neuchâteloises

La priorité pour le canton de Neuchâtel est de régler ses propres questions hospitalières. D’ailleurs, selon le ministre neuchâtelois de la santé, Laurent Kurth, la volonté de l’H-JU de créer un seul centre de soins aigus par canton ne correspond pas à la réalité neuchâteloise : Chaque bassin de population urbain neuchâtelois représente autant voire plus que celui du canton du Jura aujourd’hui et je ne souhaite pas que la proposition jurassienne laisse entendre qu’un site unique a déjà été décidé pour le canton de Neuchâtel, alors que ça fait partie des questions auxquelles nous devons apporter une réponse dans les deux ans qui viennent.

Laurent Kurth espère pouvoir présenter avant l’été un plan de mise en œuvre du plan stratégique de l’Hôpital neuchâtelois avalisé par le peuple en novembre 2013.

Le ministre de la santé estime toutefois envisageable que le Canton de Neuchâtel signe une convention d’intention avec le Jura et le Jura bernois d’ici la fin de cette année, ainsi que le souhaite l’H-JU.

 

Jura bernois aussi intéressé

Philippe Perrenoud, directeur de la Santé publique bernoise, affirme qu’il est souhaitable de développer une planification hospitalière commune sur le long terme, pour autant qu’elle apporte des garanties aux hôpitaux de chaque région.

Philippe Perrenoud s’étonne en revanche que Bienne soit écarté d’emblée de la proposition de l’H-JU. /aes-msc


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus