Vers la fin du CFC à l'école

La réforme de la formation commerciale arrive à bout touchant dans le canton de Neuchâtel. ...
Vers la fin du CFC à l'école

 La pratique est désormais au cœur de la formation des employés de commerce, y-compris dans les écoles.

La réforme de la formation commerciale arrive à bout touchant dans le canton de Neuchâtel. Elle a été lancée en 2011. La première volée d’étudiants termine son cursus cette année.

Le diplôme commercial n’existe plus. Trois filières sont proposées en école actuellement. Elles permettent d’obtenir un CFC avec ou sans maturité. La pratique occupe une place plus importante qu’avant. Dès la rentrée 2014, la durée des stages des jeunes en maturité professionnelle passera de 39 à 52 semaines. Dans le cas de la formation CFC sans maturité, une demi-journée par semaine de pratique en entreprise d’entraînement a été ajoutée au plan d’études.

A terme, le canton de Neuchâtel souhaite réserver les écoles de commerce aux jeunes qui visent la maturité professionnelle après le CFC.

Quant au CFC seul, il s’obtiendrait en formation duale en entreprise. La filière scolaire restera toutefois disponible tant que le nombre de places d’apprentissage proposé sera insuffisant.

En attendant, l'Etat montre l'exemple. L'administration cantonale emploie à ce jour 111 apprentis CFC toutes professions confondues, dont 63 dans le domaine commercial. Par ailleurs, 31 jeunes sont en stage de maturité professionnelle de 39 semaines. /mwi


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus