Le Conseil d’Etat fustige l’initiative de l’UDC

L’acceptation de l’initiative de l’UDC contre l’immigration de masse aurait des conséquences désastreuses pour l’économie neuchâteloise, l’emploi et le système d’assurances sociales. C’est la position du Conseil d’Etat neuchâtelois. Le gouvernement recommande de rejeter cet objet le 9 février.

Il estime que si les contingents en matière d’accueil des étrangers sont réintroduits, ils constitueraient un handicap majeur pour un grand nombre de sociétés qui ont besoin de main-d’œuvre étrangère dans des domaines très pointus. Par ailleurs, une hausse de la fiscalité pour la population neuchâteloise pourrait être induite par l’augmentation de la charge de travail dans l’administration générée par le retour des contingents. /comm-aes


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus