Peu d’acidité dans le Non Filtré 2013

Le premier vin de l’année a été mis en bouteille. La sortie officielle du Non Filtré 2013 est ...
Peu d’acidité dans le Non Filtré 2013

Non Filtré 2013

Le premier vin de l’année a été mis en bouteille. La sortie officielle du Non Filtré 2013 est prévue pour mercredi. Cette année, ce vin est de belle qualité aux dires des professionnels. Certains y découvrent de légères notes de banane, d’autres y sentent davantage des arômes d’agrumes. Une particularité : le Non Filtré présente peu d’acidité cette année.

La grêle tombée le 20 juin n’a pas altéré la qualité de cette spécialité neuchâteloise. En revanche, elle a eu un impact sur la quantité de Chasselas récolté. Selon Yann Huguelit, président de l’interprofession vitivinicole neuchâteloise (IVN), le volume est réduit de 40% par rapport à une année traditionnelle. Le Non Filtré 2013 ne devrait toutefois pas devenir une denrée rare: l’IVN a proposé pour stratégie de mettre l’accent sur les spécialités, dont le Non Filtré fait partie. Par conséquent, la production est maintenue à environ 120'000 litres, soit 24% de la récolte de Chasselas ; l’objectif étant de maintenir le marché, composé principalement du canton de Neuchâtel, mais aussi de la Suisse allemande.

Le Non Filtré accompagne bien les apéritifs ou le fromage. Il se déguste idéalement à 6 ou 7 degrés, selon les spécialistes. Il peut se garder quelques années.

Des dégustations publiques du Non Filtré 2013 sont prévues mercredi de 16h30 à 20h30 au Péristyle de l’Hôtel de Ville de Neuchâtel et jeudi à la même heure à la salle Ton sur Ton, à La Chaux-de-Fonds. /sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes