Des sons pour éloigner le gibier

Les collisions entre voitures et gibier font chaque année de nombreux dégâts dans le canton ...
Des sons pour éloigner le gibier

Ces appareils détectent les mouvements et émettent des sons très aigus Ces appareils détectent les mouvements et émettent des sons très aigus.

Les collisions entre voitures et gibier font chaque année de nombreux dégâts dans le canton de Neuchâtel. En 2012, près de 210 chevreuils ont péri sur les routes. Pour prévenir ce type d’accidents, le Service de la faune a décidé de tester une nouvelle méthode : il a installé des avertisseurs acoustiques vendredi dans le Val-de-Ruz, entre Chézard-St-Martin et Dombresson.

Posés en bordure de route, ces petits appareils détectent les mouvements et émettent des sons très aigus qui incitent les animaux à s’éloigner. Ces avertisseurs fonctionnent à l’énergie solaire, le Service de la faune en a acheté 150 avec l’objectif d’en placer également dans le secteur des Grattes-Montmollin et de La Grande Joux. Le coût de l’opération s’élève à 15'000 francs, mais le Service de la faune estime que c’est un investissement  rentable puisqu’il permettra d’éviter de nombreux dégâts matériels.

C’est la première fois que cet appareil est utilisé dans le canton de Neuchâtel, mais d’autres cantons comme les Grisons, le Valais, Vaud et Fribourg l’ont déjà testé. Les résultats semblent prometteurs, puisque là où les avertisseurs ont été posés il y a plus de 80% de gibier écrasé en moins. /mvr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus