La sexualité à Rome vue par les auteurs de Murena

Les auteurs de la bande dessinée Murena, Jean Dufaux et Philippe Delaby, ont fait un passage ...
La sexualité à Rome vue par les auteurs de Murena

Philippe Delaby, Jean Dufaux, Murena, bande dessinée Philippe Delaby et Jean Dufaux.

Les auteurs de la bande dessinée Murena, Jean Dufaux et Philippe Delaby, ont fait un passage à Neuchâtel jeudi et vendredi pour donner une conférence publique au Laténium et pour participer à une Master class à l’Université de Neuchâtel.

Cette série, dont neuf tomes ont déjà été publiés, transporte le lecteur dans la Rome antique. Devant les étudiants de l’université, les deux auteurs ont évoqué la question de la sexualité à l’époque romaine. Dans le 9e volume de Murena, le dessinateur souhaitait inscrire plusieurs planches à caractère érotique. Il s’est vu en partie censurer comme la bande dessinée est destinée à un large public, mais un arrangement a pu être trouvé avec l’éditeur Dargaud sous la forme d’une seconde édition, augmentée des fameuses planches, de ce 9e tome.

A l’université, Jean Dufaux et Philippe Delaby ont aussi évoqué les similitudes que l’on peut observer dans les mécanismes humains aussi bien dans la Rome antique qu’à notre époque concernant le rapport de l’individu au pouvoir politique, par exemple.

La question de la reconstitution du passé a également tenu une place importante dans la discussion avec les élèves, historiens et archéologues pour la plupart. Les auteurs ont déclaré viser la vraisemblance, afin que leurs lecteurs se sentent dans la Rome antique. Le dessinateur et le scénariste s’attèlent tous deux à un important travail de documentation, en vue de reconstituer au mieux les décors ou les vêtements des personnages.

Il faut encore savoir que les auteurs prévoient de découper la série Murena en 16 volumes. Le premier tome avait été publié en 1997 et, à terme, cette bande dessinée aura occupé ses concepteurs durant une vingtaine d’années. /sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus