Pas d'espace BEJUNE pour les gymnases

Le Conseil-exécutif ne voit pas d’un bon œil l’ouverture complète de la formation dans l’espace ...
Pas d'espace BEJUNE pour les gymnases

Les francophones du canton de Berne continueront de fréquenter le gymnase de Bienne. Ils ne pourront pas choisir d'effectuer leur maturité à Neuchâtel Porrentruy ou à Neuchâtel. Les francophones du canton de Berne continueront de fréquenter le gymnase à Bienne. Ils ne pourront pas choisir de suivre leur maturité à Neuchâtel ou à Porrentruy.

Le Conseil-exécutif du canton de Berne ne voit pas d’un bon œil l’ouverture complète de la formation dans l’espace BEJUNE. Il a rejeté un postulat de Patrick Gsteiger. Actuellement, les cantons de Berne, du Jura et de Neuchâtel collaborent pour les formations à l’Université de Neuchâtel, à la Haute école pédagogique et à la HE ARC. Le député évangélique voudrait élargir cet espace à la formation professionnelle, générale et professionnelle supérieure. Les gymnases et les écoles professionnels seraient notamment concernés.

Le gouvernement bernois estime que cette position constitue une menace pour l’offre de formation en français dans le canton de Berne. Les élèves et les apprentis francophones pourraient déserter les filières de formation bernoises pour suivre une école jurassienne où neuchâteloise. Le Conseil-exécutif rappelle aussi que des collaborations existent déjà au niveau professionnel supérieur. /kro

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus