Le sang ne coule plus dans les abattoirs

Les abattoirs de La Chaux-de-Fonds perdent leur fonction première. Le dernier abattage a eu lieu lundi. Une convention a été signée il y a quelques années avec le boucher locataire et gérant des lieux, André Bühler, afin de mettre un terme à son activité dans le bâtiment à la fin de cette année.

Les abattoirs étaient pourtant encore utilisés par ses soins puisque 1'800 bêtes y ont été abattues en 2012. Mais il a fallu choisir entre rénover le bâtiment pour y poursuivre cette activité ou le dédier à d’autres projets. La Chaux-de-Fonds a préféré la deuxième solution, dans l'optique cantonale de centraliser l'abattage aux Ponts-de-Martel.

La Ville de La Chaux-de-Fonds rappelle que les abattoirs font partie du patrimoine architectural et historique de la Métropole horlogère. Le bâtiment a été construit en 1906. De menus travaux de toilettage sont nécessaires afin d’éviter les infiltrations d’eau notamment. Les projets de casino et d’implantation des archives cantonales n’ayant pas abouti, aucune affectation à long terme n’a été définie à l’heure actuelle. En attendant, il est prévu que le bâtiment accueille des artistes en résidence, des expositions, des spectacles ou encore des banquets. /aes


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus