Quatre ans ferme pour les braqueurs

Les braqueurs de la bijouterie Le Diamant à Neuchâtel écopent de peines de 4 ans et 3 ans et ...
Quatre ans ferme pour les braqueurs

Trois des quatre braqueurs de la bijouterie Le Diamant à Neuchâtel écopent de peines de 4 ans et 3 ans et demi de prison ferme.

Mercredi, le Tribunal criminel du Littoral et du Val-de-Travers à Boudry les a reconnus coupables notamment de vol en bande, de brigandage en bande et de dommages à la propriété. Il y a un an, ils avaient menacé le personnel de la bijouterie avec un fusil d’assaut factice pour ensuite s'enfuir avec un butin évalué à 300'000 francs. Arrêtés, ils sont placés en détention depuis le 18 janvier 2012.

Mardi, le Ministère public a requis des peines de prison allant de 4 ans et 8 mois à 5 ans ferme pour les trois braqueurs présumés. Les avocats des prévenus, eux, ont réclamé des peines de 2 ans et demi ferme pour le chauffeur du braquage, 30 mois avec 12 mois ferme pour le plus âgé des prévenus et une peine de moins de 20 mois avec sursis partiel pour le plus jeune de la bande.

Accusation de mise en danger retirée

Selon les juges, les prévenus n’étaient pas des professionnels du crime comme l’a affirmé le Ministère public. Mais ce n’était pas des amateurs non plus. Le tribunal a statué que les malfrats n’avaient pas planifié le braquage à l’avance, mais s’étaient déplacés expressément jusqu'en Suisse pour commettre des vols. C’est pourquoi, les juges ont admis ne pas croire un seul mot des explications des prévenus quant à leur venue à Neuchâtel pour chercher un ami.

L’accusation de vol et en bande et de brigandage en bande a été retenue sans qu’aucun des trois hommes ne soit déclaré complice. Tous avaient leur part de responsabilité dans le braquage. L’accusation de mise en danger de la vie d’autrui a été retirée par manque de preuves. Pendant la fuite qui a succédé au braquage, un agent de la brigade de circulation s'était interposé devant le véhicule des braqueurs présumés. Le conducteur aurait frôlé de justesse l'agent qui était sorti de son véhicule. Comme seuls deux témoignages corroboraient les faits, l'accusation a été retirée.

Compte tenu du casier déjà bien rempli des trois hommes et de leur repentir semblant un peu trop léger, le tribunal a tranché. Les deux cerveaux du braquage écopent de 4 ans de prison. Le plus jeune de la bande est condamné à une peine de 3 ans et demi. Le tribunal a décidé d’alléger sa peine à cause de son jeune âge au moment des faits.

Les parties ont dix jours pour faire appel. /jha


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus