Le Conseil fédéral prêt à corriger l'ordonnance sur la détention des chevaux

Trois jours après le défilé d'une centaine de chevaux devant le Palais fédéral, le gouvernement ...
Le Conseil fédéral prêt à corriger l'ordonnance sur la détention des chevaux

Harissa et Cheyenne participeront à la Route du Poisson

Trois jours après le défilé d'une centaine de chevaux devant le Palais fédéral, le gouvernement fléchit. Il s'est finalement dit prêt lundi à adapter l'ordonnance d'application de la loi sur l'aménagement du territoire, qui fâche les détenteurs d'équidés.


Pas moins de cinq questions ont été posées à Doris Leuthard lundi au Conseil national. Faute de temps pour en débattre au plénum, la conseillère fédérale a rendu sa réponse par écrit en soirée. Les dispositions concernant la construction et les installations de détention des chevaux ont fait l'objet de beaucoup de remarques critiques, précise-t-elle. "Le Conseil fédéral comprend certaines de ces préoccupations et adaptera l'ordonnance". Aucune autre précision n'a cependant été apportée aux questions de Céline Amaudruz (UDC/GE) et Jean-Pierre Grin (UDC/VD).


Les détenteurs de chevaux ont critiqué notamment l'interdiction faite aux plus petites exploitations de détenir plus de deux chevaux. Environ 11'000 écuries devraient se séparer de dizaines de milliers de bêtes, selon la Fédération suisse des sports équestres. /ats
 


Actualisé le

 

Articles les plus lus