Les médecins de famille soutiennent l'externalisation

Les médecins de famille s’inquiètent d’un éventuel refus par le peuple neuchâtelois d’externaliser le 144 dans le canton de Vaud.

Ils rappellent que 80% des appels qui arrivent aujourd’hui au 144 concernent la médecine de garde. Il est impératif selon eux que ces appels soient mieux triés afin que les médecins puissent assurer de façon optimale leur garde médicale.

Le comité relève par ailleurs que le projet des trois Villes, qui propose de maintenir une centrale 118-144 dans le canton de Neuchâtel, occulte l’aspect pédiatrique, soit 20'000 appels par année.

RTN organise mardi soir de 19h à 20h un débat public sur cet objet soumis au peuple le 24 novembre au restaurant du Poisson à Auvernier. /comm-sma


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus