Un tremplin pour les groupes de l’Arc jurassien

Mettre en avant les talents musicaux de la région. C’est le but du collectif neuchâtelois 440 ...
Un tremplin pour les groupes de l’Arc jurassien

Les groupes de la région doivent occuper le devant de la scène. C'est le souhait de 440 Hz et de Larsen. (LDD) Les groupes de la région doivent occuper le devant de la scène. C'est le souhait de 440 Hz et de Larsen. (LDD)

Mettre en avant les talents musicaux de la région. C’est le but du collectif neuchâtelois 440 Hz et de l’association jurassienne Larsen. Ces deux entités lancent le projet Trremplin.

Ce concours est dédié aux formations musicales de la région. Après une première sélection, une dizaine de groupes accèderont à des demi-finales ce printemps à La Chaux-de-Fonds et à Delémont. Une grande finale réunissant cinq groupes est organisée le 10 mai à la Case à Chocs à Neuchâtel.

Les artistes peuvent décrocher deux jours d’enregistrement dans un studio professionnel offert par la radio Grrif. Certains auront aussi la possibilité de se produire dans différents festivals, comme La Superette, Hors-Tribu, Parabôle ou encore le Rock Altitude festival.

Pour s’élancer sur le Trremplin, les formations doivent remplir certaines conditions. Elles doivent être domiciliées dans l’Arc jurassien et proposer une production propre. Les candidatures doivent être déposées entre le 4 et le 30 novembre.

440 Hz et Larsen vont rencontrer et retenir certains groupes durant l’hiver afin d’en placer une dizaine dans les deux demi-finales. Un jury jugera alors sur scène leurs prestations.

440 Hz et Larsen ont des buts similaires. Tant le collectif neuchâtelois que l’association jurassienne cherchent à promouvoir les musiques actuelles de la région. En parallèle au projet Trremplin, ils proposent toute une série de soirées dans différentes salles de la région. /aju

Les dossiers de candidatures (lettres et enregistrements) sont à envoyer à trremplin@gmail.com.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus