Les coûts hospitaliers du canton de Neuchâtel ont été surévalués

L’Association Oui à l’Hôpital multisite intelligent le révèle ce mardi matin : le Canton de ...
Les coûts hospitaliers du canton de Neuchâtel ont été surévalués

 L'hôpital Pourtalès à Neuchâtel.

L’Association Oui à l’Hôpital multisite intelligent le révèle ce mardi matin : le Canton de Neuchâtel aurait été trompé par Santésuisse pendant quatre ans. Les coûts hospitaliers seraient nettement moins élevés que ce qui a été avancé pendant des années. Les chiffres ont été extrapolés. L’association en déduit que contrairement à ce qui est répété depuis plusieurs années, les coûts hospitaliers du Canton de Neuchâtel sont très nettement inférieurs à la moyenne suisse.

L’Association Oui à l’Hôpital multisite intelligent parle d’une surestimation de 98 millions de francs pour les frais hospitaliers, stationnaires et ambulatoires confondus, pour les années 2009 à 2012. Attention, il s’agit bien d’un montant à charge des caisses maladie uniquement, ce qu’oublie de dire le communiqué.  Le reste de la facture est à charge de l’Etat et des assurés.

Santésuisse a publié les statistiques des frais de la santé sans avoir les chiffres de toutes les assurances. Certaines caisses ont refusé de fournir leurs données. Parmi elles : Assura, qui compte un bon nombre de clients dans le canton. L’organe faîtier des assurances a donc extrapolé pour établir des classements, ce qui explique cette surestimation pour Neuchâtel.

Ce n’est qu’en mai dernier qu’Assura a accepté de révéler ses chiffres, avec effet rétroactif.

Le conseiller d’Etat en charge de la santé, Laurent Kurth, admet les faits. Mais il tient à souligner qu’aucun Neuchâtelois n’a été spolié et que les chiffres n’ont pas de caractère officiel. Il ajoute que Neuchâtel reste malgré tout le canton romand le plus cher après ceux qui abritent un centre universitaire. /abo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus