Un luthier neuchâtelois à Berlin

La crème des luthiers contemporains se réunit à Berlin dès vendredi. Le Neuchâtelois Philippe ...
Un luthier neuchâtelois à Berlin

  L'un des violons de Philippe Girardin.

La crème des luthiers contemporains se réunit à Berlin dès vendredi. Le Neuchâtelois Philippe Girardin est du voyage. Le sculpteur de son de Serrières fait partie de la vingtaine de professionnels européens invités par la Klanggestalten. Cette association de luthiers constructeurs organise trois jours de concerts du 25 au 27 octobre dans la capitale allemande.

Philippe Girardin avait déjà participé à cet événement il y a 2 ans. Nouveauté cette année, les étudiants d’une haute école de musique berlinoise vont tester les instruments amenés par les luthiers, dont un violon et un alto de Philippe Girardin.


Pas assez chers pour être reconnus

Les instruments construits par les luthiers modernes, dont fait partie Philippe Girardin, ne séduisent pas les musiciens professionnels. Ceux-ci préfèrent faire vibrer les cordes d'un Stradivarius que celles d'un violon récent. Selon Philippe Girardin, si les instruments anciens plaisent tant, c'est uniquement une question de prestige. Les grands musiciens rêvent tous de jouer sur un instrument à plusieurs millions. Pour eux, le prix est un indicateur de la qualité du son, mais acoustiquement, il n'y a aucune différence! assure-t-il.

C'est justement pour promouvoir la qualité de la lutherie moderne que la manifestation est mise sur pied. Au programme : trois jours de concerts et d’expositions d'instruments à Berlin. /sco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus