Les locataires de l'immeuble du Seyon ne retourneront pas chez eux

Les locataires de l’immeuble qui a brûlé à la rue du Seyon à Neuchâtel ne pourront pas regagner ...
Les locataires de l'immeuble du Seyon ne retourneront pas chez eux

Les locataires étaient déçus à l'issue de la séance avec leur gérance. Les locataires étaient déçus à l'issue de la séance avec leur gérance.

Les locataires de l’immeuble qui a brûlé à la rue du Seyon à Neuchâtel ne pourront pas regagner leur appartement. Lors d'une séance organisée mardi dans ses locaux, la gérance immobilière leur a fait savoir que les baux allaient prendre fin automatiquement, les logements étant désormais considérés comme inhabitables. C’est ce que conclut un rapport du Service de salubrité de la Ville de Neuchâtel.

Afin de soutenir les victimes de l'incendie, la gérance leur propose une liste d’appartements vacants dans la région. Des chambres peuvent également être louées temporairement dans la Cité Universitaire. La régie a aussi remis à chaque locataire une lettre de recommandation qu'ils pourront faire valoir pour signifier l'urgence de leur situation.
 
Locataires déçus
 
Ces mesures ne satisfont pas les locataires, qui regrettent de devoir assumer l'ensemble des démarches liées à la recherche d'appartements. Ils se sentent délaissés, par la régie et par les autorités. Certains ont rappelé en larmes qu'ils étaient à la rue, à l'image de Deisi : On a déjà tout perdu, et maintenant on nous laisse nous débrouiller tout seul!
 
Par ailleurs, les personnes logés temporairement à l'abri PC de la Rosière devront quitter les lieux mercredi, ce qui complique encore la situation. A l’issue de la séance, les locataires sont partis au Château de Neuchâtel. Ils ont demandé à rencontrer le Chef de l’économie, Jean-Nat Karakash, pour lui exposer la situation. Lundi vers 16h30, ils n'avaient pas encore été entendus. /sco


Actualisé le

 

Actualités suivantes