Bijou et chocolat pour soutenir deux causes

Des créateurs neuchâtelois s’associent pour aider un projet culturel et un projet humanitaire ...
Bijou et chocolat pour soutenir deux causes

Des chocolats et une cabosse de cacao en or, or serti ou argent en vente pour soutenir deux causes. Des chocolats et une cabosse de cacao en or, or serti ou argent en vente pour soutenir deux causes.

Pas toujours facile de récolter des fonds. Des créateurs neuchâtelois s’associent pour aider un projet culturel et un projet humanitaire. La marque de bijoux Franco Giaccari et le confiseur Walder se mobilisent pour deux causes. Ils vendent un bijou et une boîte de chocolats pour soutenir l’association Akwaaba Esaase et le film Le Tableau noir.

Le long-métrage montre la dernière année d’existence de l’école de Derrière-Pertuis, dans le Val-de-Ruz. Son réalisateur, Yves Yersin, a du mal à boucler le budget pour finaliser le montage. L’association Akwaaba Esaase a été créée dans le Val-de-Travers en 2007. Elle est active au Ghana, où elle soutient essentiellement une école-orphelinat. Une scène du film montre les élèves de l’école vaudruzienne qui écrivent à leurs correspondants ghanéens de l’école-orphelinat.

C’est la fille de l’instituteur de Derrière-Pertuis, Marylaure Hirschi, qui a créé un bijou pour la marque Franco Giaccari. Elle s’est inspirée d’une cabosse de cacao. Le bijou est disponible en argent, plaqué or ou or serti.
Les bénéfices seront partagés entre les deux causes. Le Tableau noir a été présenté et primé au Festival de Locarno. Il devrait sortir dans les salles neuchâteloises en novembre. /msa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus