Bolets et chanterelles sont timides cet automne

C’est une bonne année pour les champignons, mais pas forcément pour ceux qui sont comestibles ...
Bolets et chanterelles sont timides cet automne

Cette année il faut de la patience pour réussir à dénicher des chanterelles et des bolets Il faut de la patience pour réussir à dénicher des chanterelles et des bolets.

C’est une bonne année pour les champignons, mais pas forcément pour ceux qui sont comestibles et qui pointent le bout de leur nez en automne...

Les bolets et les chanterelles sont peu abondants dans l’Arc jurassien, ils souffrent sans doute du manque de précipitations de cet été selon le président de la Société mycologique des Montagnes neuchâteloises, Damien Ramseyer.

Pied-de-mouton Pied-de-mouton.

Il y a tout de même eu quelques belles poussées, notamment d'écailleux et de pieds-de-mouton. Et la saison n'est pas finie, s'il vient de la pluie et qu'il ne fait pas trop froid on pourra avoir encore des récoltes intéressantes, estime Damien Ramseyer.

Les montagnes du Jura abritent une multitude de champignons comestibles, mais aussi quelques spécimens très dangereux comme l'amanite phalloïde.

Les promeneurs peuvent aller faire contrôler leur cueillette par des spécialistes dans une dizaine d'endroits du canton. Vous pouvez cliquer ici pour obtenir la liste des contrôleurs. /mvr


Actualisé le

 

Actualités suivantes