Perquisition chez Ludovic Rocchi: la justice a eu tort!

Perquisitionner le domicile conjugal et la chambre d’hôtel du journaliste Ludovic Rocchi était ...
Perquisition chez Ludovic Rocchi: la justice a eu tort!

Perquisitionner le domicile conjugal et la chambre d’hôtel du journaliste Ludovic Rocchi était illégal.

Le Tribunal cantonal neuchâtelois critique vertement les méthodes du procureur Nicolas Aubert, selon Le Matin.

Le journaliste du Matin avait été perquisitionné en août dans le cadre de l’Affaire de plagiat qui secoue l’Université de Neuchâtel.

Visé par une plainte pénale, Ludovic Rocchi avait même été sommé de donner son ordinateur à la justice, alors qu'il se trouvait au Tessin.

Dans son arrêt, le Tribunal cantonal estime que ces perquisitions relèvent du non-sens. Ludovic Rocchi se voit donc restituer toutes ses affaires. Les scellés n’ont pas été touchés. /abo


Actualisé le

 

Actualités suivantes