Deux conseillères conjugales à la rescousse des couples

Il n’est pas toujours évident de vivre à deux. Le Service neuchâtelois de consultation conjugale ...
Deux conseillères conjugales à la rescousse des couples

Murielle Hofer Burgat et Danièle Blaser-Reymond, consultation conjugale Les conseillères conjugales Murielle Hofer Burgat et Danièle Blaser-Reymond.

Il n’est pas toujours évident de vivre à deux. Le Service neuchâtelois de consultation conjugale en sait quelque chose, lui qui accueille une centaine de couples en difficulté par an, en moyenne.

Le canton de Neuchâtel connaît le taux de divorce le plus élevé de Suisse: un mariage sur deux aboutit à une séparation, selon les statistiques 2011.

Recourir à la consultation conjugale peut être une solution pour surmonter ses difficultés ou vivre une séparation moins douloureuse. La conseillère conjugale va essayer de restaurer une écoute mutuelle au sein du couple. Chaque partenaire arrive ainsi à mieux comprendre l’autre et à poser un regard neuf sur une situation qui s’enlisait jusque-là.

Plusieurs événements peuvent mettre en péril l’harmonie d’un couple : l’arrivée d’un enfant, un conjoint qui tombe malade ou qui perd son travail, par exemple.

Le Service de consultation conjugale a aussi mis sur pied un groupe de parole auquel les personnes séparées peuvent faire appel. Les participants y entendront le témoignage d’autres personnes qui traversent la même situation.

Le coût des séances peut être adapté en fonction des moyens de chacun. /sbe


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus