La culture berlinoise s'invite au musée

Une Journée berlinoise. C’est ce qui était proposé au public ce dimanche au Musée d’art et ...
La culture berlinoise s'invite au musée

Journée berlinoise Le procureur général Pierre Aubert, l'ancien juge cantonal Yves de Rougemont et l'avocat Simon Stoeckli se sont prêtés au jeu. Crédit photo: Arnaud Besson

Une Journée berlinoise. C’est ce qui était proposé au public ce dimanche au Musée d’art et d’histoire de Neuchâtel.

Après un brunch devant le musée, les visiteurs ont pu se détendre en parcourant le marché aux puces ou en allant découvrir les différentes performances organisées pour l’occasion par des artistes neuchâtelois ayant séjourné à Berlin, dans l’atelier-appartement du canton.

Autre événement qui a réuni un large public: le procès du roi Frédéric Guillaume III. Pour cette occasion, trois véritables magistratsneuchâtelois ont conduit le procès pour déterminer si l'ancien prince prussien des Neuchâtelois les avait trahis en les échangeant contre la Principauté de Hanovre.

L’objectif avoué de cette journée était de marquer un peu plus les liens, passés ou actuels, entre les deux villes. La Journée berlinoise se tenait en marge de l’exposition Sa Majesté en Suisse: Neuchâtel et ses princes prussiens. /rgi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus