Nouvelle vie pour la Passerelle de l'utopie

La Passerelle de l’utopie est rouverte au public depuis jeudi soir, sur le Quai Osterwald, ...
Nouvelle vie pour la Passerelle de l'utopie

L'un des réalisateurs de la Passerelle de l'utopie, Frank Mayer, lors de la cérémonie d'inauguration. L'architecte zurichois de la Passerelle de l'utopie, Frank Mayer, lors de la cérémonie d'inauguration. Au fond, sa femme Regula.

La Passerelle de l’utopie est rouverte au public depuis jeudi soir, sur le Quai Osterwald, à Neuchâtel.  Son bras d’une quinzaine de mètres sur le lac a été rénové et sécurisé.

Cette passerelle faisait partie des 11 expositions éphémères réalisées en 1991 à Neuchâtel dans le cadre du 700e anniversaire de la Confédération. Elle est la seule à avoir survécu.  Fermée au public depuis octobre 2010 en raison de son usure et de déprédations, la passerelle retrouve donc une seconde vie inattendue.

L’ouvrage avait été réalisé par Frank et Regula Mayer, des architectes zurichois. Ils ne s’attendaient pas à revenir à Neuchâtel pour sa rénovation, 22 ans après.

La restauration de la Passerelle de l’utopie a coûté 277'000 francs à la Ville de Neuchâtel. /fpa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus