Un massacre dans une pâture

Un carnage. Ce sont les mots utilisés par Eric Stegmann. L’agriculteur exploite une ferme avec ...
Un massacre dans une pâture

Une des vaches d'Eric Stegmann Eric Stegmann avec une de ses vaches. La génisse abattue avait quasiment la même corpulence que cette bête, soit 600 kg.

Un carnage. Ce sont les mots utilisés par Eric Stegmann. L’agriculteur exploite une ferme avec son frère, Roland, à Boncourt. Mercredi dernier, ils ont découvert le cadavre d’une génisse âgée de 3 ans dans une pâture à Delle, en France voisine. Leur animal était sur le point de mettre bas. La bête de 600 kg a été abattue dans la nuit de mardi à mercredi. Quelqu’un lui a tiré dessus au niveau de l’épaule. Sa cuisse a été en partie découpée. Le ou les personnes ont ensuite essayé de prendre les filets, sans y parvenir. L’animal n’a d’ailleurs pas été saigné. L’impact de balle ne l’a certainement pas tuée sur le coup, elle a dû horriblement souffrir, selon Eric Stegmann. Il ressent d’ailleurs du dégoût pour cet acte, si on élève des bêtes, ce n’est pas pour les massacrer.

Les deux agriculteurs ont déposé une plainte auprès de la gendarmerie française. Pour le moment, l’enquête est en cours. /nqu
 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus