Un champignon qui décime les frênes

Les spécialistes de la forêt doivent depuis quelques années faire face à une nouvelle menace ...
Un champignon qui décime les frênes

Le champignon Chalara fraxinea qui décime les frênes Le champignon Chalara fraxinea qui décime les frênes (photo: Valentin Queloz, ETH Zurich)

Les spécialistes de la forêt doivent depuis quelques années faire face à une nouvelle menace qui pèse sur les frênes : le champignon "chalara fraxinea". La souche européenne a été découverte en Pologne au début des années 90. La propagation de ce champignon est rapide, l’Arc jurassien est touché depuis 2008. Seul le Tessin résiste aujourd’hui encore à l’envahisseur.

 

Impossible de lutter

Le champignon s’attaque aux feuilles qui flétrissent, puis aux branches et enfin au tronc du frêne. L’arbre touché sèche et meurt. Les feuilles atteintes qui tombent en automne permettent aussi au champignon de se développer. Il est donc impossible de stopper sa propagation - à moins de couper tous les frênes atteints et de ramasser toutes les feuilles tombées à terre, ce qui est impossible en forêt.

 

Un programme de recherche européen

De nombreuses études ont été menées en Pologne, là où la maladie a débuté sur notre continent. Des programmes européens de coordination ont été mis en place. Seuls 5% des spécimens touchés ont survécu à la maladie. Les scientifiques essaient de trouver ces frênes résistants pour les cultiver et les réintroduire dans le milieu naturel.

 

Une souche asiatique

Le champignon a vraisemblablement été importé d'Asie. Des cas ont été recensés au Japon notamment. Une autre menace plane aujourd’hui sur les frênes : un insecte lui aussi en provenance d’Asie. Il a été détecté pour l’instant à Moscou, mais selon les scientifiques, ils devraient toucher l’Europe dans les prochaines années. /pch


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus