Drame évité de justesse sur le lac de Morat

Alors que se termine la consultation sur le projet gouvernemental d'introduire le 0,5 pour ...
Drame évité de justesse sur le lac de Morat

Par miracle, personne n'a été blessé. Par miracle, personne n'a été blessé.

Alors que se termine la consultation sur le projet gouvernemental d'introduire le 0,5 pour mille à la barre, le lac de Morat a été le théâtre, en une semaine, de deux accidents provoqués par des plaisanciers ivres. Samedi vers 18h30, un homme de 50 ans a carrément chevauché avec son bateau une autre embarcation, projetant à l'eau ses six occupants.

Le conducteur, testé positivement à l'éthylomètre, faisait exprès de créer des vagues autour d'une embarcation ancrée à la sortie du canal de la Broye, à la hauteur de Sugiez, dans le canton de Fribourg. L'homme a soudain perdu la maîtrise de son engin qui a chevauché l'autre embarcation, faisant passer par-dessus bord le capitaine et ses cinq passagers.

Ces six individus ont pu être ramenés à la berge sains et saufs par les services de secours, avertis par un tiers. Quant au navigateur indélicat, il a quitté les lieux. La police est parvenue à lui mettre la main dessus au terme d'une brève enquête.

Dimanche dernier, toujours sur le lac de Morat, une Neuchâteloise de 58 ans a été grièvement blessée. Elle est tombée d'un bateau piloté par un homme de 34 ans qui avait consommé de l'alcool. La quinquagénaire était assise à l'avant du bateau pendant que l'homme faisait des virages, ce qui l'a fait tomber. La malheureuse a passé sous le bateau. /aju-ats


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus