Assistance au suicide: médecin neuchâtelois condamné

Une amende de 500 francs, plus les frais de la cause : c’est la peine prononcée lundi matin ...
Assistance au suicide: médecin neuchâtelois condamné

Le médecin condamné (au fond à gauche, avec les lunettes) fait recours contre le jugement du tribunal. Le médecin condamné (à gauche, avec les lunettes) fait appel du jugement du tribunal.

Une amende de 500 francs, plus les frais de la cause : c’est la peine prononcée lundi matin par le Tribunal régional du Littoral et du Val-de-Travers, à Boudry, à l’encontre d’un médecin neuchâtelois. L’homme est reconnu coupable d’infraction à la Loi fédérale sur les médicaments et les dispositifs médicaux.

Le médecin avait fait appel à Exit pour aider un patient à s’en aller. Il avait ensuite prescrit l'ordonnance pour la substance létale. C’était en février 2011.

Le malade, un homme de 88 ans au moment des faits, avait fait une tentative de suicide avant que le médecin vienne à son chevet. Il refusait tout diagnostic médical et avait annoncé au prévenu son intention de vouloir à nouveau se suicider en raison de ses souffrances.   

La Cour estime que le diagnostic du médecin - un cancer colorectal - était incomplet, qu'il manquait un examen clinique pour justifier le recours à Exit.  

La défense, qui demandait l'acquittement,  a annoncé qu'elle allait faire appel de ce jugement. /fpa-aes


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus