Vacances stoppées net pour des élèves marinois

Deux blessés légers : une côte fissurée et un pouce foulé. Les élèves d’une classe de Marin ...
Vacances stoppées net pour des élèves marinois

Le bus scolaire après l'accident qui s'est produit près de Vaumarcus. Le bus scolaire après l'accident qui s'est produit près de Vaumarcus.

Deux blessés légers : une côte fissurée et un pouce foulé. Les élèves d’une classe de Marin ont eu beaucoup de chance.

Dimanche matin, les adolescents, âgés de 15 ans, embarquent dans un minibus et un camping-car pour se rendre en France. Mais leur camp de fin d’année va basculer au niveau de Vaumarcus.

Vers 7h15, un automobiliste de 65 ans essaie de dépasser le minibus mais sa voiture tape la remorque qui contient les vélos des adolescents. La remorque se renverse et emporte dans sa chute le minibus, qui se retrouve sur le flanc. Par chance, sur les 9 élèves à bord, on ne compte que deux blessés légers, qui sont transportés en ambulance pour un contrôle.

Le dimanche soir, la direction, le maître de classe et les élèves se sont réunis. Puis les adolescents ont fait un pique-nique au bord du lac avec les quatre accompagnants du voyage, notamment pour revenir sur cet accident, explique Anne-Christine Girod, la directrice du Centre scolaire du Bas-Lac. Leur camp de fin d’année est relancé : ils partent à Lyon en train mercredi et rentrent le lendemain.

Pour son camp de fin d’année, la classe de Marin avait monté un projet : Ils ont parrainé l'ONG Un enfant par la main, une association qui installe des panneaux solaires dans une école au Mali, précise Anne-Christine Girod. /cre


Actualisé le

 

Articles les plus lus