Huit ans de floraison pour le Jardin botanique de Neuchâtel

Un nouvel avenir va fleurir au Jardin botanique de Neuchâtel. La Ville devrait en assumer la ...
Huit ans de floraison pour le Jardin botanique de Neuchâtel

Blaise Mulhauser, le codirecteur et futur directeur. Blaise Mulhauser, le codirecteur et futur directeur.

Un nouvel avenir va fleurir au Jardin botanique de Neuchâtel. La Ville devrait en assumer seule la gestion dès 2014 et l’Université s’engage à maintenir son financement durant les huit prochaines années. Ce transfert de gouvernance, qui vise à clarifier les rôles et pérenniser l’institution, doit encore être accepté par le prochain Conseil général de Neuchâtel.

Il est prévu que Blaise Mulhauser soit le directeur du Jardin botanique. Représentant de l'Université, l’autre codirecteur actuel, Edward Mitchell, deviendra le conseiller scientifique du Jardin botanique.

Cette nouvelle organisation va engendrer la création d’un service communal. La reprise des charges de personnel coûtera 175'000 francs supplémentaires à la Ville. Sur le million de francs annuel inscrit au budget, l’Université versera près de 400'000 francs par année, la Fondation du Jardin botanique 80'000 francs.

Blaise Mulhauser se réjouit de pouvoir travailler sur le long terme et estime qu’il est possible de développer l’accueil des visiteurs. /vco


Actualisé le

 

Actualités suivantes