Gaz à Noiraigue : rapport favorable

Principale conclusion du rapport présenté par Celtique Energie : les risques pour les nappes ...
Gaz à Noiraigue : rapport favorable

Stuart Catterall, directeur de Celtique Energie Stuart Catterall, directeur de Celtique Energie.

Les risques pour les nappes phréatiques sont insignifiants. C’est la principale conclusion du rapport présenté mardi par Celtique Energie Neuchâtel SA.

L’entreprise envisage de réaliser un forage exploratoire sur une parcelle agricole qui appartient au canton de Neuchâtel, à Noiraigue. Elle estime que le gaz qui pourrait être extrait à 2'300 mètres de profondeur pourrait potentiellement couvrir la consommation suisse pendant sept ans.

Le rapport comporte une étude de risque et une étude hydrogéologique réalisées par des experts indépendants, dont des spécialistes de l’Université de Neuchâtel. Selon ces professionnels, le projet ne met pas en danger les ressources en eau potable de la région. La méthode de forage envisagée présente le niveau de risque le plus faible qu’il soit raisonnablement possible d’atteindre dans la pratique.


Chemin encore long

Les Villes de La Chaux-de-Fonds et de Neuchâtel, qui puisent une bonne partie de leur eau potable dans les gorges de l’Areuse, se sont déjà opposées au projet. Les Verts ont aussi exprimé leurs fortes réticences et des habitants de Noiraigue ont fait part de leur inquiétude.

La société Celtique Energie estime que le rapport des experts qu’elle a mandatés comporte tous les éléments nécessaires pour provoquer un vrai débat. Elle attend une certaine ouverture d’esprit, tout en affirmant respecter la procédure démocratique.

Les étapes sont encore nombreuses avant d’arriver, peut-être, à un forage d’exploration à Noiraigue. Une étude d’impact environnemental doit être réalisée et une mise à l’enquête publique est prévue. /msa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus