Cadolles : la Ville de Neuchâtel va aider les futurs locataires

Les futurs locataires des 21 appartements que possède la Ville de Neuchâtel dans le parc résidentiel ...
Cadolles : la Ville de Neuchâtel va aider les futurs locataires

Le Conseil général de Neuchâtel à l'heure du vote. Le Conseil général de Neuchâtel à l'heure du vote.

Les futurs locataires des 21 appartements que possède la Ville de Neuchâtel dans le parc résidentiel des Cadolles vont bénéficier d'une aide à la personne. Par 25 oui et 11 abstentions, le Conseil général de Neuchâtel a accepté lundi d'octroyer des subventions adaptées au revenu des locataires.

Les 11 abstentions proviennent toutes des rangs PLR. Le Parti reconnaît qu'une offre de logement abordable doit être proposée à Neuchâtel, mais pas sous la forme d'une aide financière. Pour le Conseiller général libéral-radical Jean-Charles Authier, ces subventions privilégient un trop petit nombre de personnes, à savoir 21 familles. Il estime aussi que les moyens administratifs développés par les autorités communales sont trop importants.

Les discussions ont également porté sur les critères de sélection des futurs locataires des appartements de la Ville. Le Président du Conseil communal, Olivier Arni, s'est voulu rassurant : les familles monoparentales et les revenus modestes seront privilégiés.

 

Conditions de travail améliorées

Le Conseil général a accepté à l'unanimité d'améliorer les conditions de travail du personnel communal. Il a validé la participation de la Ville au pont AVS, à raison d'une enveloppe financière de 300'000 francs par année.

La possibilité de prolonger l'âge de la retraite, fixé à 62 ans pour les employés communaux, est également facilitée. Sauf pour les pompiers et les policiers, pour qui la prolongation de l'activité au-delà de 60 ans soulève des problèmes particuliers liés à la pénibilité du métier.

 

Heidi.com bienvenue au centre-ville

Les discussions autour de l'implantation de la société neuchâteloise Heidi.com dans les anciens locaux de la caserne des pompiers ont été rapidement pliées. Par 31 voix et 4 astentions, le législatif communal s'est montré favorable au projet novateur de la marque. Pour Beat Geiser du groupe PLR, le magasin futuriste imaginé par Heidi.com et la présence de partenaires tels que Samsung a Neuchâtel ne peut qu'améliorer l'attractivité de la Ville. 

Les 4 abstentions émanaient des rangs PopVertsSol. La conseillère générale Hélène De Rix Silberstein aurait souhaité des garanties sur le côté éthique de la production des vêtements de Heidi.com. Par ailleurs, elle estime que le loyer versé par Heidi.com à la Ville de Neuchâtel est trop bas, en comparaison avec ce que paient les commerçants du centre-ville.

Enfin, le Conseil général a accepté 2 crédits à l'unanimité. Le premier concerne le regroupement de l'Etat civil et du Contrôle des habitans dans un même lieu, appelé SECOPO (Service communal de la population). Le deuxième vise le réaménagement de la cour sud de l'Hôtel communal. /sco

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus