Onze prévenus pour onze cambriolages

Onze cambriolages dans six entreprises horlogères de la région : l'enquête sur la série de ...
Onze prévenus pour onze cambriolages

Cambriolages L'enquête a permis de tisser des liens entre les cambriolages, sur la base du mode opératoire et de différentes traces, de semelle ou ADN, par exemple.

Onze cambriolages dans six entreprises horlogères de la région : l'enquête sur la série de vols par effraction commis l’année dernière est bouclée. Onze voleurs tous issus de la banlieue lyonnaise ont été arrêtés. Ils ont dérobé des pièces de montre pour un montant équivalent à plus de 3 millions de francs.

Les cambrioleurs ont visité durant les six premiers mois de 2012 six entreprises de la région, situées au Locle, à La Chaux-de-Fonds, à La Tène et à La Neuveville.

Ces criminels étaient tous spécialisés dans le vol-éclair. Ces hommes, âgés entre 18 et 37 ans, faisaient partie de groupuscules criminels, arrivaient à trois ou quatre, en voiture, louée ou volée, cassaient les vitres (dans un cas, ils ont utilisé leur véhicule comme bélier) et dérobaient tout ce qui se trouvait sur leur passage, avant de filer, deux ou trois minutes plus tard.

L'enquête a duré 17 mois. Des liens ont été tissés entre les différentes affaires : le même mode opératoire, des vidéos identifiant les voleurs, des traces de semelles ou d’ADN, etc. La première vague d’arrestations a eu lieu en Suisse. Un seul prévenu y sera jugé. Les autres passeront devant la justice française.
Seule une faible partie du butin - quelques pièces de montres - a été retrouvée, en France, au domicile de l’un des prévenus.

Le montant des dégâts dans les locaux des manufactures se monte à plus de 200'000 francs.

La procureure en charge de l’affaire souligne la collaboration entre les différentes polices: la gendarmerie française, la brigade de recherches de Bron en France, ainsi que les polices cantonales neuchâteloise, bernoise, vaudoise et genevoise. Deux inspecteurs de la police neuchâteloises ont ainsi pu se rendre en France pour interroger les prévenus. /vco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus