Peines légères pour les faussaires

Les faux billets n’étaient que chimère. Le Tribunal criminel des Montagnes et du Val-de-Ruz ...
Peines légères pour les faussaires

 Le faux-monnayage est une activité risquée. Les faussaires encourent de un à vingt ans de prison ferme.

Les faux billets n’étaient que chimère. Le Tribunal criminel des Montagnes et du Val-de-Ruz de La Chaux-de-Fonds a rendu son verdict dans le procès des quatre faux-monnayeurs.

Pour la Cour, la tentative de fabrication de fausse monnaie n’est pas réalisée concernant les faits remontant à 2008. Le faussaire est condamné à 12 mois de peine privative de liberté, dont 6 avec sursis, mais pour des faits similaires remontant à 2004.

Les deux autres prévenus sont condamnés à 120 jours-amendes à 10 francs – avec sursis pour un des accusés – pour séquestration. Ils avaient retenu leur complice de force pour obtenir le remboursement de l’investissement consenti pour lancer l’affaire. /mwi


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus