Avenir en question pour la police unique

Un flou politique règne autour du projet de police unique de l’Arc jurassien. Le nouveau conseiller ...
Avenir en question pour la police unique

Charles Juillard

Un flou politique règne autour du projet de police unique de l’Arc jurassien. Le nouveau conseiller d’Etat neuchâtelois en charge de la sécurité et de la police, Alain Ribaux, aurait laissé entendre vendredi qu’il n’était pas emballé par ce projet. L’élu PLR entre en fonction ce mardi.

Invité de la Matinale sur RFJ, Charles Juillard dit avoir pris note des déclarations d’Alain Ribaux, mais ça ne veut pas encore dire qu’il est opposé au projet.  Le ministre jurassien de Justice et police a bon espoir d’arriver à convaincre son homologue neuchâtelois du bien-fondé de ce dossier, mais il lui faudra du temps. Il n’a pas encore pu s’entretenir avec le conseiller d’Etat.

Charles Juillard espère que ce dossier ne soit pas laissé de côté. Il faut poursuivre les études pour répondre à toutes une série de questions, dit-il. Il faudra ensuite informer les policiers et les parlementaires, puis convaincre les communes et la population.

Le Parlement jurassien devrait se prononcer le 19 juin sur un crédit d’étude. Le législatif neuchâtelois doit en faire de même ces prochains mois. /msc


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus