Convention historique

Les chercheurs de l’Université de Neuchâtel vont s’intéresser davantage au patrimoine des Montagnes ...
Convention historique

La Chaux-de-Fonds Le patrimoine de La Chaux-de-Fonds pourra être exploité par les chercheurs de l'Université de Neuchâtel.

Les chercheurs de l’Université de Neuchâtel vont s’intéresser davantage au patrimoine des Montagnes neuchâteloises. L’UniNE a signé une convention vendredi avec le Canton et la Ville de La Chaux-de-Fonds.

Ce document vise une collaboration entre l’Institut d’histoire et le Musée international d’horlogerie, mais l’objectif est d’étendre ce partenariat à d’autres institutions. Les chercheurs pourront s’intéresser au patrimoine horloger et ils auront également accès aux archives des bibliothèques.

Cette convention entre en vigueur le 1er septembre 2014. D’ici là, le Musée international d’horlogerie va créer un nouveau poste de directeur scientifique à 50%, et l’Université va engager un directeur de recherche à 75% ainsi qu’un assistant à 50%.

Cette collaboration peut être qualifiée d’historique, car jusqu’à présent l’Université n’a jamais collaboré sur le long terme avec des institutions installées dans les Montagnes neuchâteloises. /mvr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus