Lâcher de tortues à Cressier !

Dix cistudes, tortues dont l’espèce est menacée, ont été lâchées mardi dans l’étang de la ...
Lâcher de tortues à Cressier !

 Les élèves de l'école primaire de Cressier ont pu relâcher les tortues d'Europe dans l'étang de la Vieille-Thielle.

Dix cistudes, tortues dont l’espèce est menacée, ont été lâchées mardi dans l’étang de la Vieille-Thielle à Cressier. Cette opération avait lieu dans le cadre d'un projet d'envergure nationale visant la réintroduction de la cistude d'Europe. Deux classes primaires de Cressier ont été invitées à participer à ce premier lâcher cantonal.

La cistude d'Europe est l'unique espèce de tortue indigène de Suisse. La destruction de son habitat, les prélèvements, ainsi que la pollution ont peu à peu réduit la population. On ne la rencontre plus que dans certaines régions du Plateau, de la vallée du Rhône et du Tessin. A la suite d’études, il s'est avéré que la rive sud-est du Lac de Neuchâtel et certaines régions voisines, dont celle de la Vieille-Thielle, constituaient des habitats favorables.
 
 
Dix spécimens lâchés dans l'étang
 
Ces dix cistudes juvéniles mesurent environ 10 centimètres, mais vont atteindre la taille de 14 à 16 centimètres. Elles sont équipées d'un émetteur permettant de suivre leurs déplacements. Durant les prochaines années, d'autres individus viendront progressivement compléter la population. Un suivi scientifique des espèces réintroduites sera mené afin d'évaluer le succès de l'opération.

 Les cistudes, l'autre nom des tortues d'Europe, seront suivies par une équipe de chercheurs grâce à une puce située sur leur carapace.

La Vieille-Thielle abrite actuellement quelques spécimens de tortues à tempes rouges, communément appelées tortues de Floride, et introduites illégalement. Susceptibles d'affecter la cistude, elles seront retirées du site.

Le Département de la gestion du territoire ajoute qu’il est formellement interdit de procéder à des lâchers sauvages de tortues. Dans le cas où une tortue exotique deviendrait trop encombrante pour son propriétaire, celui-ci peut contacter le Centre de récupération des tortues situé à Chavornay, dans le canton de Vaud. /comm-jha


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus